• Protéger les médicaments contre la contrefaçon
    Protéger les médicaments contre la contrefaçon

    De nouvelles caractéristiques de sécurité augmentent la sécurité des médicaments.

  • Détection efficace des contrefaçons
    Détection efficace des contrefaçons

    À l'aide de numéros de série uniques et de lecteurs de codes à barres, les trousses de médicaments sont identifiées et les contrefaçons détectées rapidement et en toute sécurité.

  • Investissement pour plus de sécurité
    Investissement pour plus de sécurité

    Pour tous les intervenants du secteur des soins de santé: fabricants de médicaments, grossistes en produits pharmaceutiques, hôpitaux, pharmacies, médecins et patients.

  • Protection de la chaîne d'approvisionnement
    Protection de la chaîne d'approvisionnement

    Nouvelles fonctionnalités de sécurité: packs sérialisés et protection supplémentaire contre les manipulations pour les médicaments produits légalement.

A A A

+++ Dernières nouvelles du 14 novembre 2018 +++ Renforcement de la lutte contre les médicaments contrefaits à partir du 1er janvier 2019 +++ La communication du Conseil fédéral +++

Rendre les médicaments d'ordonnance plus sûrs contre la contrefaçon, tel est l'objectif de la mise en œuvre du Règlement délégué (UE) 2016/161. Cela s'accompagnera de nouvelles fonctionnalités de sécurité pour l'emballage pharmaceutique dans l'ensemble de l'UE et d'une base de données nationale pour tous les États membres de l'UE et de l'EEE.

Jusqu'au 9 février 2019, cette base de données nationale doit être mis en place dans tous les pays de L'UE. Dès lors, les faussaires ne seront plus en mesure d’introduire dans la chaîne d'approvisionnement officielle leurs imitations de médicaments parfois potentiellement mortelles.

Afin d'assurer un niveau équivalent de protection contre les médicaments contrefaits en Suisse, le décret fédéral, art. 17a LPTh, sera intégré à la loi suisse sur les médicaments. L'entrée en vigueur du présent article est prévue conjointement avec un règlement. Les deux devraient entrer en vigueur après consultation à la fin de 2019.

Contrairement au droit européen, l'apposition de dispositifs de sécurité et l'examen de ceux-ci conformément à l'Article 17a LPTh seront effectués sur une base volontaire.

L'Association Suisse pour la vérification des médicaments (SMVO) a été fondée le 4 avril 2018 dans le but d'établir une base de données nationale pour la Suisse et le Liechtenstein. L'association s'engage également à promouvoir une mise en œuvre contraignante de l'Article 17a LPTh.

 

Das europäsiche Verifizierungsnetzwerk

Le réseau européen de vérification

 

Download Documents

Download